Voltaire dans la presse

Frédéric Lenormand, Meurtre dans le boudoir (Voltaire mène l’enquête #2)

Frédéric Lenormand, Meurtre dans le boudoir (Voltaire mène l’enquête #2), éd. JC Lattès, 2012

De mystérieux décès dans un contexte sulfureux agitent les milieux de la bonne société parisienne. Le lieutenant général de police René Hérault rechigne une fois de plus à mener l’enquête par lui-même. Grande chance, Voltaire est de nouveau sur le point de faire paraître des écrits subversifs… Un bon moyen de pression sur le pauvre philosophe, une fois de plus embarqué malgré lui dans cette investigation des plus originales.

– See more at: http://unjourunlivre.blogspot.fr/2013/11/frederic-lenormand-meurtre-dans-le.html#sthash.IDNXDsxx.dpuf

Frédéric Lenormand, Meurtre dans le boudoir (Voltaire mène l’enquête #2)

Frédéric Lenormand, Meurtre dans le boudoir (Voltaire mène l’enquête #2), éd. JC Lattès, 2012

De mystérieux décès dans un contexte sulfureux agitent les milieux de la bonne société parisienne. Le lieutenant général de police René Hérault rechigne une fois de plus à mener l’enquête par lui-même. Grande chance, Voltaire est de nouveau sur le point de faire paraître des écrits subversifs… Un bon moyen de pression sur le pauvre philosophe, une fois de plus embarqué malgré lui dans cette investigation des plus originales.

– See more at: http://unjourunlivre.blogspot.fr/2013/11/frederic-lenormand-meurtre-dans-le.html#sthash.IDNXDsxx.dpuf

Un week-end pour cultiver son jardin

Un week-end pour cultiver son jardin

Comme chaque année, le château de Mongenan distribuera gratuitement, pour les Rendez-vous aux jardins des 31 mai et 1er juin, plantes, boutures de rosiers et graines rares. Seront disponibles gauras, cannas de Jussieu, statices lanata, coréopsis, rudbeckias, etc. et des boutures d’Albertine, Mme de Parabère, Souvenir de Claudius Desnoyel, Albéric Barbier, Veilchenblau, Ghislaine de Féligonde, Cuisse de Nymphe…

Lire la suite…

A hauteur d’homme

par Dominique Autrand, juin 2014

Le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (1713) a donné lieu à une floraison de publications, parmi lesquelles la réjouissante anthologie de Catherine Bouttier-Couqueberg (1). Sur près de neuf cents pages, cette professeure de lettres rassemble les plus convaincants témoignages de l’extraordinaire effervescence intellectuelle du siècle des Lumières. Un vrai trésor, en vérité, où, au-delà des souvenirs scolaires plus ou moins pâlis, le lecteur redécouvrira la pensée vivifiante de ces hommes qui croyaient au pouvoir de la raison mise au service de la recherche du bonheur. Leurs voix sont multiples, toujours singulières, parfois discordantes. Ce qui les unit, c’est une volonté de se défaire des idées préconçues et des conditionnements religieux, pour penser à hauteur d’homme. Se fiant uniquement à ce qu’il peut observer, expérimenter, prouver, le penseur des Lumières examine d’un œil neuf la réalité entière.

Lire la suite dans Le Monde diplomatique

Si l’homme a une âme – Si ce qu’on appelle âme est immortel

 

 

Les chapitres V et VI du Traité de métaphysique (1734) ont pour sujet l’âme, suite du chapitre II : S’il y a un Dieu.

En pleine disette budgétaire, la Cour de cassation s’offre des manuscrits hors de prix

Un employé de la salle des ventes Leclere déplace des manuscrits originaux de Jean-Etienne-Marie Portalis, l'un des artisans du code civil mais aussi du Concordat; 

Lire la suite…

Voltaire philosophe

Du 21 mai 2014 au 24 mai 2014
Palais du Luxembourg et Paris Ouest Nanterre La Défense

Ce colloque a pour objet d’examiner à nouveaux frais le statut de Voltaire philosophe, et plus largement le rapport que celui-ci entretient avec la philosophie et les philosophes qu’il ne cesse de lire, de commenter, de réfuter, et d’adapter plus ou moins explicitement. S’il lit abondamment des ouvrages philosophiques, c’est qu’il se pense et se veut lui aussi philosophe, bien que ce titre lui ait été souvent refusé.

Lire la suite…

Le centralisme français : la machine à perdre

Par Guillaume Nicoulaud

Colbert présente à Louis XIV les membres de l'Académie royale des sciences en 1667.

Voltaire rejoint l’Angleterre en homme de lettres ; il en reviendra philosophe. Durant ces deux années d’exil, l’auteur d’Œdipe, ce « nouveau Racine » comme on l’appelait désormais, va avoir tout le loisir de mesurer le monde qui sépare la France du jeune Louis XV de l’Angleterre du roi George.

Lire la suite…

 

Philippe Sollers : « Voltaire serait la prescription du docteur Sollers contre la déprime »

Le plaisir de marcher pieds nus à Venise ou de réciter par cœur des poèmes… Voici quelques-uns des enseignements de l’écrivain de 77 ans.

Lire la suite…

Voltaire, le rire en réseau

Par Jean Birnbaum

Portrait non daté de Voltaire.

On dénonce souvent l’obscurantisme qui prolifère sur les réseaux sociaux. Mais on souligne trop rarement combien l’héritage des Lumières s’y déploie, lui aussi, notamment à travers cette tradition indissociablement politique et littéraire qu’est l’ironie. Sur Twitter, par exemple, il est des plumes admirables, célèbres ou anonymes, capables d’éclairer tel ou tel fait d’actualité d’une lumière à la fois implacable et drôle.

L

 

Laisser un commentaire