Diderot et Sophie Volland

Lundi 8 juillet 19h
Conférence au Château de Voltaire

Odile Richard-Pauchet
Diderot et Sophie Volland
De son vrai nom Louise-Henriette, Sophie Volland fut la maîtresse de Denis Diderot et son amie de cœur durant près de trente années. Placé sous le signe de la séparation, leur amour devenu légendaire donna lieu à la plus célèbre correspondance amoureuse du XVIIIe siècle. Si l’écrivain invoque très tôt le modèle héloïsien pour définir la relation de maître à disciple qui l’unit à Sophie, c’est pour lui donner bientôt un rôle égalitaire au sein de leurs joutes intellectuelles, favorisées par une certaine androgynie physique et morale du personnage : « ma Sophie est homme et femme quand il lui plaît » (10 mai 1759).

Cette franchise virile, cette simplicité de caractère et de langage, Sophie Volland les partage avec son illustre prédécesseur, Mme de Sévigné, et une autre personnalité du siècle présent, Catherine II, dont on connaît l’importance dans la vie de l’écrivain. Avec le regard de l’expert, Odile Richard-Pauchet retrace l’histoire des relations d’un couple singulier, suspendues aux conditions postales du temps.

Maître de conférences à l’Université de Limoges, Odile Richard-Pauchet est l’auteur d’une étude de référence, Diderot dans les lettres à Sophie Volland. Une esthétique épistolaire.

Laisser un commentaire