Il a dit… et écrit

 Ci-dessous quelques citations de Voltaire. Pour approfondir la recherche, choisissez les ongles dans la colonne de droite.

L’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. (Candide, ou l’Optimisme)

Redisons tous les jours à tous les hommes : « la morale est une, elle vient de Dieu; les dogmes sont différents, ils viennent de nous ». (Dictionnaire philosophique)
Ce qu’il y a de pis, c’est que la guerre est un fléau inévitable. (Dictionnaire philosophique)

C’est le propre des censures violentes d’accréditer les opinions qu’elles attaquent. (Poème sur le désastre de Lisbonne)

Ah! je vois bien qu’il en est des hommes comme des plus vils animaux; tous peuvent nuire. (L’Ingénu (1767), XVIII)

Ce monde-ci est un vaste naufrage ; sauve qui peut : mais je suis bien loin du rivage ! » (Lettre à M. De Cideville, le 28 janvier 1754)

Rien ne se fait sans un peu d’enthousiasme. (Extrait d’une lettre)

Il n’y a point aujourd’hui de Nation qui murmure plus que la Française, qui obéisse mieux, & qui oublie plus vite. (Essai sur l’Histoire générale)

Jésus Christ n’a fait brûler personne : il aurait fait souper avec lui Jean Hus et Servet. (Correspondance 1757)

La vie est un songe, rêvons donc le plus gaiement que nous pouvons. (Lettre au cardinal de Bernis, 10 février 1762)

Nous avons fait comme ceux qui canonisent les saints, on attend que tous les témoins de leurs sottises soient morts. (Lettre à Gabriel-Henri Gaillard, 23 janvier 1769)

Je ne peux non plus vous serrer entre mes bras attendu votre grande circonférence, mais je vous aime de tout mon cœur, et c’est de tout mon cœur que je vous le dis. (Lettre à Alexandre d’Hornoy, Ferney 30 avril 1774 )

N’est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n’en aient pas ? (Pensées détachées de M. l’abbé de Saint-Pierre)

J’ai fait un peu de bien, c’est mon meilleur ouvrage. (Epître à Horace)

 

Laisser un commentaire