Sur les pas de Voltaire en Alsace-Lorraine

Texte et photos: Françoyse Krier

img_5466-largeur-max-640-hauteur-max-480

Après avoir quitté la cour de Frédéric II, avec lequel il s’est brouillé, brutalement arrêté à Francfort, Voltaire n’avait recouvré sa liberté qu’après avoir renvoyé à Potsdam sa clef de chambellan, ses décorations et l’oeuvre de poésie du souverain. De là il se rendit à Strasbourg, accompagné de son secrétaire, Collini.

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire